Minimilize me

Femme à robes, jambes en collants

Vous avez pu remarquer, au travers des coutures notamment que je vous ai déjà montré, que j’aimais les robes et les jupes. Je les aime tellement, que même en hiver, entre froid, gelées, gerçures et sensation de mort imminente, je continue à les porter, quand bien même je dois porter 2 paires de collants.

Vous avez aussi noter mes efforts pour une consommation responsable. Bon en ce moment, ma responsabilité en terme de consommation flirte avec le top vu que je ne magasine plus, hein… Mais quand même… je me suis autorisée, dans le cadre de mon défi #noshopping, de renouveler le nécessaire: le collant qui file, la petite culotte qui claque, la chaussette trouée…. que des choses bien bien glamour, je sais!

Vous m’avez vu venir… me voilà donc à la chasse aux collants. Je veux donc éviter certains sites spécialistes de la vente de collants et autres bas, ainsi que certaines grandes marques bien connues; je doute que ceux-ci aient au centre de leurs préoccupations un salaire juste (délocalisation rime avec maximisation!), la préservation des rivières et des matériaux éthiques!

Ton meilleur ami, étant qui tu sais, je tape « collant fabriqués en France ». Ils ne sont plus si nombreux mais ils existent. Certains créateurs réussissent à résister malgré les délocalisations, malgré tous ceux qui veulent plus pour de moins en moins cher, malgré la perte du goût sûr et d’un certain raffinement. Je partage avec vous mes petites trouvailles

* la Maison Gerbe

crédit photo: sofemme.fr

Institution française, labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant, la fabrication est 100% française, grâce à des petites mains qui travaillent dans le sud de la Bourgogne. Les matières utilisées sont le Rhovyl’Soie  (une fibre synthétique alliée à la soie pour plus de chaleur, confort et un toucher soyeux)  la fibre Lenzing Modal (fibre de cellulose de bois conférant une souplesse et une durabilité au tissu). Il faudra compter entre 25 et 55 € la paire de collants. Je reconnais que cela peut sembler cher pour des matières que je ne trouve pas si éco-éthico-responsable. Mais ce n’est que mon sentiment personnel. Ici, je pense que c’est avant tout un savoir-faire que l’on paye.

* Berthe aux grands pieds

« Avec les collants Berthe aux grands pieds c’est pas l’histoire d’une soirée. Faîtes le choix d’un collant fantaisie plus opaque mais conçus pour durer, la qualité 100% made in France. »… Voilà tout est dit! je m’en vais… ah mais non, c’est chez moi, ici… donc, donc, donc… C’est un homme derrière Berthe, oui, oui!!! Derrière les pieds de Berthe, il y a aussi des chaussettes. Les +++: une fabrication 100% française, qui permet le maintien de 190 emplois en France. La création se fait à Angers, la fabrication des chaussettes à Montceau-les-Mines, celle des collants à St-Bauzille-de Putois (#cœuraveclesmains… c’est près de mon vrai chez moi). C’est la collaboration entre Berthe et la Manufacture Perrin (Entreprise du Patrimoine Vivant) qui nous permet de pouvoir bénéficier d’une fabrication locale. Régis Gautreau, le fondateur de la marque, offre le choix à celles qui aiment des collants un peu plus fantaisies, voir carrément foufous. Et pour celles qui comme moi aime d’amour les leggings (va jouer ailleurs Cristina!), Berthe vous en propose également! Les prix démarrent environ à 28 € et vont jusqu’à 59 €… à ce tarif tu as 40 % de soie… qui apportera chaleur ou fraîcheur en fonction des températures.

Caliente…. à la française

* Archiduchesse

Ils voulaient juste des chaussettes unies à accorder à leur Con*erse: ils proposent 48 couleurs différentes. L’offre s’est étoffée au point qu’ils proposent des collants (je vous rappelle que c’est le sujet de l’article). On reste dans la fabrication française mais là, on monte en gamme, si, siiii! Le coton provient de l’une des dernières teintureries françaises, certifiée OEKOTEX CQ 873/2, l’élasthanne est également acheté en France dans une entreprise bénéficiant également du certificat. Le tricotage enfin est réalisé par Broussaud Textiles une entreprise familiale créée en 1938. Chez Archiduchesse, vous aurez le choix entre 10 coloris parmi des collants unis à 40 deniers… au prix doux-dingue de 9 €. Local et écolo, cocorico!

* Jolie Frenchy

Petit coup de coeur: slow-fashion, éthique, mode responsable, pas d’emballage polluant et superflu, des modèles actuels, une fabrication française…. toussa, toussa, créé par une femme qui a grandi entre tissus, bobines et aiguilles. Vous trouverez des collants, des socquettes et des mi-bas tous plus jolis, plus girly, plus raffinés  les uns que les autres: prévoyez entre 10 et 26 €… le prix du goût! Le top! Non mais regardez-moi ces jolies étoiles.

Je sais que mon article sur les collants arrive alors que nous sommes rentré-e-s dans le printemps. Or je tiens à vous signaler que la Gazelle a toujours un œil sur la météo… et que mam’Soleil prévoit un joli rafraichissement ( non pas celui qui se boit, poivrotte!!!) pour la fin de semaine. Et pis même qu’y disent « en avril, ne te découvre pas d’un fil »!

Publicités

Une réflexion au sujet de « Femme à robes, jambes en collants »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s