Couture

c’est pas Maya, c’est une Guêpe!

La Gazelle, au tableau!

Mais, mais c’est increeeeedible!!!!! Là voilà qui s’avance sans trembler, le dos droit, la tête fièrement levée, le pas assuré. Elle monte sur l’estrade et nous ….

Nous avions tous ri (en douce) quand la Gazelle nous a annoncé qu’elle se lançait dans le défi #jecoudsmagraderobecapsule2017. Comment allait-elle faire, elle couturière d’un dimanche sur 5, éternelle débutante, la semaine déjà chargée, entre travail, mode de vie plus green, le défi des Picqueuses de Jases et grosse flemmarde devant l’Eternel, préférant s’allonger devant une série que de bouger son arrière-train.

PAF, Bang, Ouste!!!

J’aurais pu tricher….mais çà se serait vu! Et, je ne suis pas comme çà, non mais dis donc!!! J’avais prévu dans mes projets de réalisation le Grand Oublié de Delphine et Morissette. Comme vous avez pu le voir, je l’ai présenté au défi des Picqueuses de Jases. J’en ai même fait deux. Mais ce n’est pas lui que je vous présenterai aujourd’hui. Il reste dans ma liste et je pense bien réaliser pluuuuuus tard une version automne-hiver de ce haut tout zoli zoli!

Dans la catégorie jupe, mon choix s’était porté sur la Guêpe de Delphine et Morissette:

C’est elle que j’ai décidé de réaliser. Je ne peux dire qu’une chose: faites une gigantesque ola à Delphine et Morissette.

On rappelle les règles du jeu, pour celleux qui débarqueraient sur la blogosphère couturesque. Clotilde a lancé le défi #jecoudsmagarderobecapsule2017 et pleins pleins pleins de filles, femmes, princesses et licornes (je fais partie des 2 dernières catégories si tu l’ignores!) ont répondu « chiche, pois chiche! nom d’un tissu en stock, je suis! »

Pour moi, ce défi est l’occasion de sortir de ma zone de confort, en réalisant des pièces que je n’aurai pas osé aller taquiner. #teamjlajouesecure. D’autres aspects me parlent également beaucoup, comme le fait de s’obliger à utiliser des patrons et tissus de son stock (consommation responsable, bonjour!) et créer des pièces qui iraient avec le maximum d’autres pièces de sa garde-robe (simplicité volontaire, hello!)

On parle de ma jupe?

* le tissu était bien dans mon stock, depuis la rentrée dernière, à se demander quand j’allais bien lui faire un sort. J’avais un peu moins d’1m40, trouvé, chez….Mémé Maüs! Je reconnais que le tissu fait assez hiver mais j’ai bien le droit de coudre ce que je veux, quand je veux. Disons que je prépare la collection automne-hiver 2017-2018…. et comment que vous croyez qu’elles travaillent les grandes maisons, ma bonne dame?! hein j’vousl’demande?

*  je suis en possession du patron depuis pfiou…. et je ne sais pas ce que j’attendais pour le réaliser. Maintenant que je l’ai fait, je me le demande encore plus.

* coupée en 40 et rallongée de 3 cm, elle me va un peu large. Je vais donc la reprendre pour obtenir un fit nickel. Je l’aime donc d’autant plus cette Guêpe, qu’elle soigne mon égo en me disant que je rentre encore dans du 38! Et si, si je vous jure que je vais la reprendre. c’est un pur régal de la coudre.

*  cette pièce pourrait-elle constituer un item d’une garde-robe capsule? Pour moi, clairement, oui. Malgré ces motifs, elle s’accorderaient à nombres de hauts que je possède et qui sont pour la plupart unis. Elle a un petit air rétro que j’aime beaucoup.

On parle du patron?

* Notons d’abord la réactivité de Delphine: patron aussitôt commandé, aussitôt reçu par mail. Clap clap, chapeau bas!

*  16 pages à assembler: 1 devant, 1 dos, 1 ceinture, les pièces pour les poches et éventuellement 1 rabat. On reçoit également un livret d’explications. Si tu es neuneu comme moi, et que tu as besoin d’images, Delphine a mis en ligne un pas-à-pas avec photos. On ne ne peut demander davantage sauf à vouloir qu’elle couse à ta place.

* Qué rabat?!!! eh bé, c’est que Delphine nous propose de réaliser la même jupe qui n’est pas la même… non je ne perds pas la boule…Viens j’t’explique. Le corps de la jupe reste toujours le même mais tu as le choix entre 3 types de poches: la poche italienne passepoilée, la poche à rabat et la poche festonnée, que j’ai choisi.

* question technique rien de bien méchant mis à part la pose d’une fermeture éclair invisible ou si comme moi, vous avez choisi un tissu qui exigera des raccords. J’ai été méticuleuse pour une fois en veillant à ce que les carreaux de la ceinture correspondent au bas de la jupe (à quelques millimètres, soyez indulgentes!)

*  Que dire de plus? Un patron nickel, des explications au top, un pas-à-pas clair et détaillé pour une jupe intemporelle qui peut être réalisée pour les 4 saisons.

Objectifs atteints?

* J’ai utilisé un patron de ma patronthèque, un tissu de mon stock; je suis même doublement en mode no waste puisque c’est un coupon acheté chez Mémé Maü.

* niveau technique: j’ai enfin posé une fermeture à glissière pas trop moche…même si c’est à améliorer, je suis assez contente. J’ai vaincu mon côté feignasse et no prise de tête en essayant d’aligner mes lignes entre la ceinture et le bas de la jupe.

* cette jupe pourra très certainement constituer une pièce d’une garde-robe un peu capsule (je sais ce que je peux, hein?!) étant donné que j’ai pas mal de haut neutre et unis.

Pas de version portée cette fois-ci, ni même mon déhanchement désormais fameux, vu qu’elle taille un peu grand. Promis, promis, je ferai un petit edit sur cet article avec photo portée dès que je l’aurais un peu plus ajustée.

Vous l’avez compris, je suis conquise! Je pense d’ailleurs m’atteler dès que j’aurais un peu de temps, à une version plus printanière. J’ai également déjà en tête pour l’hiver prochain un lainage gris… avec un joli passepoil, cela constituera une jolie pièce versatile.

La minute anecdote, parce que je ne peux m’empêcher de faire des hors-sujets: je vous ai déjà parlé du blog Larcins Magiques que j’aime beaucoup. Alors que je venais d’acheter le tissu de ce qui allait devenir ma Guêpe, je tombe sur ce modèle-là… A des kilomètres de distances, nous voilà à trouver un tissu très ressemblant chez le même fournisseur. Je trouve çà … souriant!

Ce n’est pas que je ne vous aime pas, mais j’en va voir c’qu’ont fabriqué les copines du défi.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « c’est pas Maya, c’est une Guêpe! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s