Minimilize me·Pensées

Quelques gestes … de bon sens.

Quand, enfin, un jour on réalise vraiment vraiment vraiment (ui, ui…au moins 3 fois!) qu’on fait n’importe avec notre planète, notre santé, notre bien-être, notre argent, on est un peu comme paralysé et on se demande bien ce que l’on pourrait faire, et par quoi commencer. L’ampleur du bordel (ui, ui, y’a pas d’autres mots!) est tellement immense qu’on se dit également que çà ne sert à rien de changer, puisqu’on se sent seul-e quand on décide d’en parler à notre famille, nos ami-e-s, nos collègues… Et puis, on est positive, bordel fg jidezm ou non?!! On se remémore des choses comme l’histoire du petit colibri ou des phrases du genre « mieux vaut un peu que pas du tout », « l’éducation par l’exemple », « les petits ruisseaux font les grandes rivières »… eh bien d’autres. Je sais que je ne peux pas grand chose. Mais je ne me vois pas me résigner. Je suis intimement convaincue, aussi, que plus on sera nombreux -ses à faire de petites choses, mieux nous nous porterons tous: toi, ton voisin, ta maman, ton chien, la planète, l’air, le pôle nord, la couche d’ozone, ton mental, les crocrodiles et les dinosaures (ah non, euh, c’est trop tard!).

J’aimerais surtout m’adresser aux personnes qui n’ont pas encore entamé de démarche plus slow, plus zéro déchet et qui y pensent parfois et puis oublient….

Tous les gestes comptent, même les plus petits… Consommer c’est voter! (Merci Béa) Mais dé-consommer c’est aussi voter. Allez c’est parti pour 5 petits gestes hyper faciles. Essayez-les, adoptez-les si ce n’est pas encore fait.

 

* un stop pub sur votre boite aux lettres. Ce geste ne vous demandera qu’une seule action qui produira des effets sur la durée. On se met tout de suite d’accord çà n’empêchera pas certains de quand même glisser un papier dans votre boîte. Cela dit, je trouve que c’est assez respecté. Les quantités de pub ont baissé de manière drastique chez moi; il m’arrive de ne rien avoir durant des semaines. Plus de papier à monter chez moi alors que je porte déjà mon sac à main, mon sac à miam et certainement un panier avec les courses du jour; plus de prospectus à trier pour la poubelle jaune.

* un couvercle sur les casseroles quand vous cuisinez. On vous l’a déjà dit, je sais; mais combien d’entre vous le fait réellement. faites juste le test et vous verrez que votre eau sera portée à ébullition bien plus vite, que vous pourrez même éteindre votre vitro, gazinière, ou induction plus tôt en laissant la casserole sur la plaque, un couvercle dessus: la cuisson se poursuivra… sans consommation d’énergie.

* on remplace l’essuie-tout par un chiffon micro-fibre et l’éponge par une brosse à vaisselle. Non mais regardez-moi, çà…arrêtons-nous juste à l’esthétique. y’a pas photo! La brosse est compostable. Quand les poils sont un peu fatigués, vous n’avez qu’à changer le manche. Et je ne vous parle pas du fait que la brosse est bien plus facile à nettoyer que ce tampon à gratter tout vilain.

* on laisse au bureau des couverts non plastiques, des vrais quoi! Quand je travaille, je mange à la cantine (de plus en plus rarement), ou je ramène mon miam. Pour ceux qui prendraient souvent des plats à emporter à l’extérieur, avoir des couverts dans son tiroir, ne prend pas de place et permet ainsi d’éviter de prendre des couverts plastiques à usage unique, mais pas que… Depuis que je fais plus attention à toutes ces choses, je suis horrifiée de voir le nombre de déchets produits par une personne qui prend son miam à l’extérieur. Imaginez un menu salade: le contenant en plastique pour la salade, le trio fourchette-couteau-cuillère en plastique, le mini contenant pour la vinaigrette, le papier emballant le petit morceau de pain: tout ceci à usage unique!!! Et je ne compte pas le contenant pour le dessert et la bouteille d’eau. En ramenant votre miam dans des bocaux, en laissant vos couverts et une serviette en tissu dans le tiroir de votre caisson …on est à…zéro déchet!

* On fait le tri dans ses mails, contacts et autres newsletters. Quoi, mais c’est démat, çà ne pollue pas? me direz-vous. Que nenni! vous rétorquerais-je. Aucun arbre n’a été abattu, pas plus que de produits bizarres pour blanchir le papier n’ont été utilisés. Mais, mais, mais… des serveurs énooooormes tournent 24/24, consommant une énergie folle pour les faire fonctionner, pour les ventiler. L’Ademe estime que 33 courriels envoyés chaque jour polluent autant que 500 km parcourus en voiture. Sérieusement, ce mail qui traine page 33 de votre boite gmail ou outlook, et que vous n’avez pas ouvert depuis 3 ans, vous croyez vraiment qu’il va vous manquer? Et ces newsletters que vous n’ouvrez même pas? Que dire de ces contacts sur votre téléphone dont vous n’avez plus de nouvelle? En plus d’être gentil avec notre planète, vous verrez que vous aurez été gentil avec vous-même en vous libérant l’esprit.

Pour conclure, je pense que le plus compliqué c’est de parvenir à déconstruire notre manière de consommer, de désapprendre notre façon d’utiliser les choses, de comprendre qu’une consommation plus raisonnée, plus raisonnable nous dispenserait de trouver des solutions de recyclage.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s