Minimilize me·Pensées

Minimalisme et économies

Non, le minimalisme n’est pas un truc de bobo écolo; le padawan minimaliste n’est pas un radin, n’est pas économe ou près de ses sous: il n’est pas une pince, un crabe, ni un picsou. Il est réfléchi. Il ne se laisse pas divertir par l’instantanéité des choses, la fugacité des évènements et fuit l’obsolescence programmée. Il peut être élitiste (à la manière de Dominique Loreau) mais cela ne relève pas de son essence.

J’étais, jusqu’à il y a encore récemment, une vilaine dépensière, une incorrigible consommatrice, une chasseuse en quête perpétuelle de bonnes affaires…Inimaginable pour moi d’habiter dans une ville qui n’a pas en son sein les Galeries Laruinette… enfin bref, la femme à abattre pour tout banquier qui se respecte! Pourtant je gagne correctement ma vie!

Est arrivé, enfin, un jour, une prise de conscience, un miracle, la maturité, peut-être…God is Great!!! Alleluia!!

Au gré de certaines expériences – épreuves personnelles (ben oui, même chez la gazelle, c’est pas marrade infinie!), grâce à mes lectures, mes réflexions, j’ai réalisé que la vie ce n’était pas que ce que je vivais. Je ne me plantais pas sur tout mais j’ai réalisé que la paix n’arriverait pas grâce à une paire de chaussures, son sac à mains assorti et un nouveau rouge à lèvres.

J’ai aussi enfin compris que les marketeurs sont payés pour vous faire croire qu’avec les promos qu’ils vous ont concoctés aux petits oignons, vous allez faire une affaire….Qu’on se comprenne bien….le seul qui fait une affaire, c’est le commerçant qui encaisse vos pépettes que vous n’auriez certainement pas dépenser sans cette promo qui tombe à point!

Vous le savez , mon envie de changer a eu des résonances sur divers aspects de mon quotidien: mon alimentation, la cosmétique et les soins que j’utilise, ma façon de me soigner, mes habitudes de consommation en général.

J’ai désencombré et je continue de le faire parce que çà fait un bien fou…d’abord à votre esprit, à votre state of mind….plus qu’à votre maison d’une certaine manière.

Je me suis lancée le défi #uneannéesansshopping, qui ne me pèse pas tant que çà.

Et …. alors que je donne, que je vide, qu’on pourrait penser que j’ai besoin de racheter, que je mange davantage bio, que j’utilise des produits / soins labellisés au maximum… je gagne plus! Yes!!!! Qui a dit que vivre plus écolo coûtait plus cher. N’iiiiimp!!!!

Il y a encore quelques années, je ne regardais mon compte qu’une fois pas mois; je vérifiais que ma paye était passée et ce qu’il m’en restait une fois le découvert comblé! Sérieux!!!! N’iiiiimp!

++ Préalable essentiel: Connais-toi toi-même!

En fait, pour réussir à encaisser des ronds, j’ai d’abord du encaisser des vérités. Je réalise que j’ai mené un travail sur moi.

Pour être claire et honnête, je n’ai pas le sentiment de m’être privée du jour au lendemain.

Je me suis posée certaines questions, qui en réalité, n’avait rien à voir avec l’argent. Ces économies ne sont qu’une conséquence de tout un cheminement (tu le vois le chemin de la gazelle?!).

Au final, il est important de savoir:

* quelles valeurs sont importantes pour soi; dans mon cas, la simplicité heureuse et volontaire, le végétarisme, le respect des autres et la gratitude.

* qu’est-ce qui fait qu’on a tant consommé; comme beaucoup, j’ai pensé que plus tu avais, plus tu signifiais aux autres que tu réussissais. Pouaaah! J’ai trop honte! Tu la vois la fille qui dit « ah non moi c’est Lierac…tu crois vraiment que j’vais porter Diadermine…ma cosméto c’est en para!!!! » No comment!
* quelles sont nos réelles envies? La plupart des gens se laissent porter; leurs rêves et leurs envies sont bien souvent matériels et uniformisés: tous en vacances à Dubaï! tous avec un crossover! Bref….F*ù*^ off… Je parle de ce dont chacun, personnellement, a vraiment envie, … pas ce dont le collègue a parlé, ni la déco à la mode dans un magasine, ni le truc qu’on te dit qu’il faut avoir parce que tout le monde le veut et l’aura! Je sais enfin…à tuituit et 1 an, ce dont j’ai envie. Rien de bien spécial diront certains…mais c’est ce dont Moi a envie et je vais l’écouter. Je souhaiterais passer mon permis moto pour mes turlut ans; j’ai envie de faire l’Islande en randonnée; je vais me trouver un moment et l’argent pour aller visiter le Japon, côté cerisier en fleurs. Que voulez-vous je suis une romantique! Conséquence: quand vous avez des objectifs précis, il est plus facile de mettre les pépettes de côté!

* la philosophie du minimalisme m’a fait voir les choses autrement. Je ne suis pas une minimaliste….ou alors tout juste padawan… D’ailleurs qu’en est-il? Le minimalisme pourrait se résumer ainsi: revenir à l’essentiel, abandonner le superflu, privilégier l’être sur l’avoir, la qualité sur la quantité. On est loin de l’image des 4 murs blancs et un canapé noir! Mes diverses expériences, mes petits changements de vie amorcés depuis plus de 2 ans maintenant font que cela a un impact sur mon porte-monnaie! De Marie Kondo à Dominique Loreau en passant par Leo Babauta, Michelle Mac Gagh et bien d’autres, tous l’ont dit et écrit: se simplifier la vie « matérielle » a des conséquences sur quasiment tous les aspects de notre vie.

 

++ Qu’ai-je fait?

* Première chose: j’ai tout simplement accepté de regarder mon compte chaque jour! Chaque jour pendant des semaines, je me suis rendue sur mon espace personnel en ligne. Quand vous faites çà, vous y réfléchissez à 2 fois avant d’effectuer un retrait, ou de payer avec votre cb. Le lendemain, je m’évitais ainsi les séances d’auto-flagellation, qui peuvent être pénibles à endurer, si, comme moi, vous êtes votre pire juge!

* Je tiens un budget depuis quelques années. Cela va vous étonner mais, jamais je ne faisais mes comptes. Je considérais que c’était une perte de temps et que je n’y pouvais rien! En fait, je croyais que mon argent faisait ce qu’il voulait et que je n’avais pas de maîtrise sur lui. Ce salopiau avait la fâcheuse tendance à se carapater dès que j’avais le dos tourné…en fait j’étais souvent de dos! Chaque mois, je sais exactement ce qui rentre, ce qui va sortir, quelles sont mes charges fixes (loyer, impôts, électricité…), quelles sont mes charges nécessaires (nourriture, essence, cantine…) et donc ce qu’il me reste. J’ai enfin une vue réelle et précise de ma situation financière. Je sais quelles sont mes marges de manœuvre, je peux prévoir…enfin, je suis libre et JE dispose de mon argent. Il est à moi… pour de vrai. Je vous conseille d’ailleurs l’excellentissime blog de Marina, l’accro du budget... j’ai appris et pris conscience de pleins de choses au travers de son blog.

* J’ai regardé chez moi, objectivement. J’ai réalisé que j’avais beaucoup… beaucoup trop certainement. J’ai vu tout l’argent que j’avais dépensé pour des choses qui n’en valaient pas toujours la peine et qui très souvent finissaient inutilisées. J’ai donc décidé de n’acheter que lorsque je ne pouvais pas faire autrement. En clair,  pas besoin d’un énième service à verrines parce que je reçois quelqu’un qui a déjà vu les précédents. Si, siiii, je pensais comme çà… quand je vous dis que je reviens de loin!

*  J’ai également fait attention à ma manière de faire mes courses. Avant, dès que je voyais que j’arrivais sur la fin de telle ou telle denrée, je me notais de l’acheter lors de ma prochaine virée course. Désormais, ce n’est plus le cas. Je ne fais pas de menus. Cela dit, j’ai toujours une idée plus ou moins précise de ce que je mangerai dans la semaine. En clair, je n’achète pas de lentilles, si je n’ai pas prévu d’en faire la semaine suivante. Eh bien, je vous conseille d’essayer, çà change radicalement! çà oblige également à utiliser tout ce qui est au fond de vos placards et dans le congélateur. De cette manière, je n’ai pas besoin d’avoir une cuisine de ouf, de chez Kikela avec des tiroirs débordants de bouffe. Je vous le rappelle: je mange bien mieux, plus équilibré et plus sain qu’avant.

++ Concrètement, qu’ai-je réussi à faire?

* Vous vous rappelez l’année dernière, je vous parlais du 52 Weeks Saving Money Challenge; le principe est de mettre dans une boiboite la somme correspondant au numéro de la semaine dans l’année: 1 € la semaine 1, 2 € la semaine 2, etc… A la fin de l’année, vous vous retrouvez avec 1378 €…pas mal, non?  Eh bien je l’avais pris en cours de route et respecté. C’est d’ailleurs reparti pour une nouvelle année. En fait, je m’offre même le luxe de mettre plus que ce qui est prévu. Par exemple, j’ai mis 22 € la semaine3…En fait, je me dis que çà m’allègera le mois de décembre où on est censé mettre plus de 200€.

* J’augmente chaque année les sommes que je place sur mon épargne et sur mon assurance-vie. Pas de beaucoup, mais je peux le faire. Et çà c’est déjà siouper, pour moi!

Où en êtes-vous de votre rapport à l’argent? Qu’est-ce qui vous a fait changer? Qu’est-ce qui pourrait le faire?

PS: non je n’ai pas de coffre planqué chez moi, alors ne viendez pas! Et çà ne vaut pas le coup de m’assassiner…je ne suis pas Crésus, Rotschild, Bettencourt ou Pénélope (mouahahahah!)

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Minimalisme et économies »

  1. Excellent
    Je suis également adepte du minimalisme mais j’ignorais que c’était le nom du mo mode de vie ah ah (suis je membre d’une secte ?) En tout cas je me contente beaucoup de ce que j’ai et j’aime beaucoup le ( Do it Yourself) je suis plutot créative donc fabriquer des objets, des produits cosmétiques maison me fait économiser pas mal de sous. D’autre part, quand je veux un produit j’éssaie tout d’abord de savoir s’il est possible de se le procurer sur le bon coin 😂 parfois le coût est moindre ça fait vraiment du bien à mon portefeuille. Et pour finir, je dirai que mon rapport à l’argent est plutôt équilibré. Je mentirais en disant que je m’en passerais car « il faut manger pour vivre » comme dirait l’autre. La société est tellement au gré du capitalisme, nous ne sommes plus des humains mais clairement des consommateurs. Je dépense quand il faut dépenser mais j’organise mes dépenses selon mes disponibilités, mes capacités et le superflu n’est pas ma priorité mais un bonus, un plaisir.

    Merci pour l’article
    Je l’ai lu avec plaisir 😉

    J'aime

    1. Merci. Tu es donc une minimaliste raisonnable qui s’ignorait 🙂
      Mon rapport à l’argent est devenu plus sain lorsque j’ai décidé de m’y pencher. En fait je devais le voir comme un monstre. Aujourd’hui, je ne suis pas mes comptes au jour le jour. je me fais des séances « café budget » environ une fois par semaine, afin de m’assurer que je suis dans les clous. Je n’ai aucunement l’intention de devenir riche à millions (de toutes façons je n’ai pas le salaire pour).
      En fait, pleins de choses changent quand on arrive à vraiment différencier envie et besoin: notre intérieur, notre garde-robe, nos cosmétiques, notre compte en banque. Mais surtout, surtout notre liberté, notre état d’esprit.
      Merci beaucoup pour ton gentil commentaire.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s